Affronter le froid avec votre matériel photo : Quelques conseils

Le froid arrivant prématurément un peu partout je pense que c’est l’occasion d’écrire un petit billet sur le sujet. La période hivernale donne lieu à des sorties photos magnifiques, que ce soit en montagne, à la campagne ou en ville et il serait bête de s’en priver à cause des températures glaciales qui n’arrange pas l’homme comme le boitier. Enfin, si vous préparez un voyage dans un pays nordique (Finlande, Canada…) voici donc quelques conseils et astuces avant de s’aventurer dans le grand froid avec son matériel photo.


1. Le froid et les batteries

Le premier effet du froid va toucher les batteries. En effet, quand les températures descendent sous la barre des 0° ces dernières sont mises à rude épreuves (Encore plus quand on descend en dessous de -15 C° ou-20C°!) Heureusement, les batteries de types Lithium-ion (celles qui pour la majorité équipent vos boîtiers numériques) retrouvent rapidement leur état de charge une fois réchauffées. L’idée est donc de partir avec plusieurs batteries chargées à bloc… Une dans la poche, une dans le boitier et on échange quand la batterie donne des signes de faiblesses. Les plus bricoleurs d’entre vous peuvent fabriquer un système de batterie relié à un câble de sorte à ce qu’on puisse la laisser au chaud dans une poche.

Cependant vous pouvez toujours gagner de l’autonomie en éteignant votre écran (Valable seulement pour les reflexs et autres appareils disposant d’un viseur optique). Configurer votre appareil pour qu’il n’affiche pas automatiquement les photos sur l’écran après chaque prise de vue. 

Sinon il reste la solution du bon vieux reflex argentique – mécanique – fonctionnant sans pile. Il faut tout de même faire attention à la pellicule qui peut devenir très fragile par grand froid, elle se rigidifie et peut casser lors de la manipulation.

Pour en finir avec le froid et les batteries certaines personnes parlent de chaufferettes? Je n’ai jamais essayé et je ne vois pas comment les utiliser sur des batteries mais il y à peut être une idée à creuser…

2. La condensation


Le deuxième effet du froid, ou plutôt du changement brutal de température, est l’apparition de condensation dans les optiques. Si vous souhaitez faire des moments de répits dans un endroit chaud je pense que le mieux est encore d’enlever la batterie tout en laissant votre boîtier à l’extérieur (mais au sec!). Si vous avez terminé votre séance photo, ne déballez pas votre matériel dans un endroit chaud. Enfermez-le dans un sac (sac congélation ou sac poubelle…) en prenant soin de chasser le plus d’air possible. Et laissez-le se réchauffer jusqu’à ce qu’il revienne à température ambiante. Cela évitera la formation de buée qui perdurerait trop longtemps dans vos optiques. Et pourquoi pas ajouter un sachet d’absorbeur d’humidité de type silica gel?

Il arrive que de la buée apparaisse également sur le verre de visée et avec le froid elle se transformerait en glace rendant impossible la prise de photo (a moins d’utiliser le Liveview mais c’est très gourmand en batterie et peut pratique…). Pour cela j’ai vu que Canon vendait un viseur anti-buée ainsi que Nikon et son DK-17A mais en mode viseur rond.

3. Conclusion

Le grand froid donne lieu à des photos sublimes, n’oubliez pas ces quelques recommandations pour votre matériel. Si vous avez déjà fait l’expérience de ces conditions n’hésitez pas à la partager!

Bonnes photos et couvrez vous 😉

4. Liens annexes

6 thoughts on “Affronter le froid avec votre matériel photo : Quelques conseils

  1. Je profite de ce dernier billet en date pour féliciter l'auteur de ce blog. Donner des bases théoriques pour aider les internautes à réussir leurs photo est une excellente idée. Bravo donc à Tom et bonne continuation !

  2. Très sympa ce blog, je viens de le découvrir.

    De bons conseils aussi contre le froid, j'ajouterais peut-être de faire attention à la neige qui se glisse partout. Bien nettoyer l'apn avant de le mettre dans le sac où elle va fondre bien sûre 😉

    Penser aussi à soi avant de penser au matos et au photo, pour ne pas avoir le nez qui gèle (ça m'est arrivé) ou les doigts.

  3. Bonjour Pierre,

    Merci de ton passage et content que le contenu du blog te plaise.

    Bien entendu, prenez soin de vous avant de protéger l'appareil :p.

    Je suis allé faire un tours sur ta galerie, elle renferme de magnifiques photos! N'hésites pas à repasser sur le blog pour nous faire partager ton expérience.

    A bientôt

    Tomsc

  4. Bonjour, je me permets d’apporter mon petit grain de sel sur l’histoire des batteries et des chaufferettes.
    En fait nous le conseillons à nos clients pendant leur voyage au Canada en hiver.
    La première chose à faire c’est de partir avec au moins 2 batteries. Car leurs autonomies sont considérablement diminuées. Pour les batteries de secours gardez les les plus prêt possible du corps car endroit le plus chaud.
    Si pas possible pour X raison alors mettez les dans une poche et par grand froid (ici on a jusqu’à des -40°C parfois) vous pouvez ajouter une chaufferette dans la poche ce qui maintien une bonne température donc améliore l’autonomie.
    Pensez également à mettre vos appareil à l’intérieur de votre blouson.
    Voila en espérant que cela puisse vous être utile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *