Pourquoi mes photos sont elles floues?

Flou de mouvement sur les péniches

Non pas qu’une photo floue ne puisse pas être artistique, bien au contraire! Mais quand c’est voulu et maîtrisé, on appel alors cela un flou artistique. C’est parfois la marque de fabrique  de certains auteurs comme le photographe britannique David Hamilton.

Mais en ces dates de fêtes, bon nombre d’entre vous recevront leur premier appareil photo numérique ou leur premier reflex et vous allez surement être amené à vous poser la question : Pourquoi mes photos sont floues? ou Comment faire des photos nets? Voici donc toutes les raisons qui peuvent amener à une photo floue et comment l’éviter lorsqu’il n’est pas voulu.

 Avant tout, il faut distinguer les différents types de flous : le flou de bougé, le flou de mouvement et le flou de mise au point.

1. Le flou de bougé

Vous photographiez une scène fixe, qui ne comporte aucun sujet en mouvement et votre photo est floue? C’est surement un flou de bougé. Autrement dis ce sont vos mouvements qui provoquent ce flou. Le flou de bougé apparaît lorsque la vitesse d’obturation est tellement faible, que le moindre tremblement subit par l’appareil photo est retranscrit dans la photo.

Pour l’éviter il faut absolument augmenter votre vitesse d’obturation. Généralement, on utilise une règle simple : la vitesse doit être égale à l’inverse de la focale à laquelle vous photographiez. Si vous prenez une photo à 70mm, la vitesse doit être au minimum de 1/70s. Vous pouvez utiliser une vitesse plus faible si votre objectif est équipé d’un stabilisateur d’image.

Certains fabricants intègrent maintenant ce système de stabilisation d’image au capteur. Majoritairement sur les appareils de type bridge ou compact.

1.1 Comment l’éviter?

Si vous photographiez en mode automatique, c’est l’appareil photo qui choisit la vitesse. La scène photographiée doit être trop sombre et pour éviter que votre photo ne soit sous-exposée, l’appareil n’a pas eu d’autres solutions que de choisir une vitesse faible. Pour augmenter la vitesse vous pouvez augmenter la sensibilité à la lumière du capteur, autrement dis la sensibilité ISO. Plus vous augmentez cette valeur, plus la lumière marquera le capteur et par conséquent il aura besoin de moins de temps d’exposition => Vitesse plus rapide. Attention tout de même, plus la sensibilité ISO est élevée, plus la photo aura un aspect granulé.

Vérifiez également que l’ouverture du diaphragme est assez grande pour que le plus de lumière possible atteigne le capteur.

Attention : Une grande ouverture implique une faible profondeur de champ

Ultime solution pour éviter le flou de bougé, stabiliser l’appareil photo à l’aide d’un trépied ou d’un monopode.

 2. Le flou de mouvement

Le flou de mouvement se produit quand vous photographiez un sujet en mouvement. Celui ci apparaît flou alors que le reste du décor est net. Une fois de plus, la vitesse d’obturation est trop faible. Elle peut être assez élevé pour figer le décor et le flou de bougé, mais si le sujet est trop rapide celui ci apparaîtra forcement flou.

Le flou de mouvement de cette photo est provoqué par la vitesse d’obturation trop lente par rapport à la vitesse du bateau.

Vous avez trois solutions. La première, vous choisissez de figer l’ensemble de la photo. Tout sera net mais le dynamisme introduit par le sujet en mouvement sera perdu. Pour cela, augmenter la vitesse d’obturation. Bien évidement si vous photographiez dans un endroit sombre, vous aurez besoin d’augmenter votre sensibilité ISO voir d’ouvrir un peu plus votre diaphragme.

La seconde solution consiste à réaliser ce qu’on appel des filés. Cela consiste à suivre avec votre appareil photo l’objet en mouvement afin que celui ci soit net, et que l’arrière plan soit flou. Un flou de bougé apparaîtra donc en arrière plan, mais dans ce cas il sera maîtrisé et voulu, donc artistique. Je vous invite à lire l‘article sur le filé pour avoir plus d’informations.

Troisième et dernière solution, vous pouvez jouer sur le flou de bougé en augmentant l’effet et en diminuant encore plus la vitesse. Attention cependant à ne pas introduire un flou de bougé, stabilisé l’appareil photo avec un trépied par exemple.

Le flou de mouvement sur les voitures est voulu et donne du dynamisme. Un trépied est obligatoire pour stabiliser l’appareil photo et pour éviter le flou de bougé.

3. Le flou de mise au point

 

Enfin un flou qui ne remet pas en cause votre vitesse d’obturation c’est le flou de mise au point. Comme votre oeil, l’objectif a besoin de savoir où faire la mise au point (MAP). Autrement dis, quoi regarder? Quel détail de la photo doit apparaître net? Dans la plupart des cas vous photographiez en mode de mise au point automatique. Vérifiez que celle ci soit faite à l’endroit que vous souhaitez et éventuellement, vérifiez que vous êtes en mode MAP automatique et non manuelle. Dans ce cas, c’est à vous de faire la mise au point en tournant la bague de l’objectif.

Sur cette photo, la coccinelle est floue. Ce n’est pas dû à la vitesse mais à la MAP qui est faite sur les pistils des fleurs

 Le flou de mise au point est très utilisé pour détacher un sujet de son arrière plan. On appel cela la profondeur de champ. Un flou artistique appelé bokeh apparaît alors derrière le sujet .

Le flou d’arrière plan est appelé bokeh

Des remarques? D’autres conseils? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *