Photographier dans les zoos : astuces et conseils

Les puristes renieront toutes idées de photographier des animaux dans un zoo. Cela reste cependant une solution simple et accessible à tout le monde. On peut s’entraîner à la photo sur de nombreuses espèces et revenir avec des clichés atypiques d’animaux exotiques tout en étant resté prêt de chez soit.

Mais réussir une photo dans un zoo n’est pas évident, vitres sales, grillages…  Souvent personne n’y trouve son compte, que ce soit le photographe, ou l’animal… Certains zoos font cependant de gros efforts sur l’habitat des animaux. C’est bon pour eux, et c’est bon pour nous :’) Les photos qui illustrent cet article ont été prises dans le Bioparc de Fuengirola, en Espagne. Ce zoo est connu pour l’attention exceptionnelle portée aux animaux et sur leurs habitats. Il y a très peu de vitres et de grillages, ce qui facilite la photographie. Mais ce n’est pas toujours le cas, alors voici quelques conseils pour vous en sortir.

1. Le lieu et le moment

Photo de zooAller au zoo peut être une idée de sortie photo sympathique, en famille ou entre amis. Choisissez un zoo comportant peu de grillages et de vitres mais plutôt des fosses permettant de photographier les animaux directement. Il y a cependant un inconvénient à cela, c’est le rendue de la photo en contre-plongée. Si l’animal est photographié de haut, ce n’est pas naturel et le dynamisme de la photo en pâtira. Il vous faudra donc trouver le bon angle de vue.

Préférez également les zoos comportant des volières, elle permettent de rentrer directement dans l’enclos de l’animal, à partir de là plus aucun soucis pour réussir vos photos si ce n’est les autres visiteurs…  Évitez donc d’y aller en pleines vacances scolaires, le mercredi ou le week-end…

Soyez attentifs à l’heure du repas des animaux, en particulier pour les fauves, c’est un moment à ne pas rater pour les photos. Les animaux sont souvent plus dynamiques pendant le repas qu’après….

2. La technique photo

Tout d’abord, photographiez en RAW. Toujours! D’autant plus que dans un zoo, les lumières trompent la BDB automatique de votre appareil et vous n’aurez surement pas le temps de la régler pendant votre balade en fonction de l’éclairage. Le RAW vous permet de faire cela tranquillement chez vous derrière votre PC.

Photo à travers un grillage

Si vous êtes face à un grillage. Pas de panique, vous pourrez tout de même réussir vos photos sans voir le grillage. Utilisez le mode A de votre appareil photo pour donner la priorité à l’ouverture. Choisissez une grande ouverture (chiffre petit ex. f/2.8). Tous les objectifs n’ouvrent pas à 2.8, la valeur dépendra donc de votre matériel. En ouvrant le diaphragme de votre objectif, vous réduirez la profondeur de champ. Ainsi, si vous faites la mise au point sur l’animal, le grillage, collé à l’objectif, sera très flou et disparaîtra complètement de la photo. Plus la focale sera grande plus le grillage sera atténué. La photo ci contre a été prise a travers un grillage, l’oiseau était très proche et l’objectif utilisé n’ouvrant au maximum qu’a F/5.3 le grillage reste légèrement visible…

A mon avis, le pire reste les vitres. En plus de créer des reflets on y perd fortement en qualité et en piqué. Plus la vitre sera épaisse, plus votre photo en pâtira  et dans ces cas là il n’y a pas grand chose à faire si ce n’est coller votre objectif à la vitre. Vous pouvez utiliser un  filtre polarisant, il vous aidera à supprimer les reflets. N’utilisez surtout pas votre flash à travers une vitre. Attention également au flash à travers un grillage, il créera des ombres.

3. La composition

Close-up Grue

Ne vous laissez pas emballer par la beauté des animaux et ne vous dites pas que ce soit assez rare de photographier un lion de si près que votre photo sera forcément magnifique. Pensez à la composition, d’autant plus dans un zoo.

Essayez de faire en sorte qu’on ne remarque pas que l’animal est en captivité. Vous pouvez profiter de la proximité avec les animaux pour réaliser des close-up. C’est une manière de ne pas montrer l’arrière plan. Vous pouvez aussi réduire la profondeur de champ (ouvrir le diaphragme) de façon à flouter l’arrière plan.

Cependant, si l’habitat est naturel vous pouvez composer votre photo avec l’habitat de l’animal mais évitez d’avoir 50 espèces en même temps sur la photo. Concentrez vous sur un animal, observez le et shootez au bon moment.

9 thoughts on “Photographier dans les zoos : astuces et conseils

  1. @jeanne, je pense que si c’est pour tes photos personnelles, y a pas de souci mais si c’est à des fins professionnelles (et donc commerciales), là je pense qu’il y a quand même des restrictions! Sur cet article, je pense que l’auteur a demandé une autorisation spéciale!

  2. Sur votre site et sur d’autres sites, concernant les photos prises derrière un grillage, vous parlez de mettre une grande ouverture (2,8 par exemple).
    Or lorsque je me suis mise à la photo, j’ai acheté des anciens Chasseurs d’image dans lesquels il y avait une ou deux pages de conseils j’en ai fait un résumé.
    Et c’est ainsi que j’ai appris que pour photographier derrière un grillage, pour avoir du net, il fallait mettre la plus petite ouverture (f.22). Ce que je fais lorsque je suis derrière un grillage, et mon grillage a disparu.
    Alors je ne comprends pas, expliquez-moi.

  3. J’ai fait des photos en supprimant les grilles. J’ai mis l’ouverture à f/22.
    Grilles supprimées.
    Pouvez-vous m’expliquer pourquoi tous les sites disent le contraire. Ils proposent une grande ouverture.
    Merci.

    1. Bonjour chenet !

      En effet vous pouvez faire disparaitre le grillage en fermant le diaphragme (ex f22). Il faut ajouter dans l’équation votre distance par rapport à ce grillage. Plus vous fermez le diaphragme plus la pdc sera grande et donc inclura le grillage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *