Astuces et conseils pour réussir à photographier la Lune

La lune fascine. J’ai croisé beaucoup de personnes sur les forums posant la question : Comment photographier la lune? Je vous ai donc, comme à mon habitude, préparé un petit tutoriel ou plutôt quelques astuces pour réussir une photo de Lune.

Contrairement à mon dernier article sur les gouttes d’eau ce n’est vraiment pas compliqué! Et pour le coup on peut le dire : Plus c’est long, plus… ce sera jolie! Je parle bien sure de votre téléobjectif. Il faut donc commencer par visser votre téléobjectif le plus long (en focale). Par exemple j’ai pris la photo ci-dessous au 400mm sur un boitier DX donc 600 mm en prenant compte du facteur multiplicateur de 1.5.Copyright. Thomas C.

 

1. Préparez votre matériel

Alors là pour le coup, on peut dire que le matériel y est pour quelque chose. Le photographe à beau avoir un talent extra ordinaire, prendre une photo de lune au 80mm est peine perdue…  Il va donc falloir vous munir d’un téléobjectif. Évidemment, plus la focale sera longue plus vous aurez de détails.

Vous remarquerez que mes articles sont écrits pour les possesseurs de reflex numérique, tout simplement car je n’y connais rien en bridge et compact (certains paramètres ne sont pas contrôlables mais les bases de la photo restent les mêmes…). Si vous êtes dans ce cas, zoomez au maximum, évitez le zoom numérique et préférez le recadrage en post traitement.

Contrairement à de nombreux « conseils » lu sur les forums le trépied n’est absolument pas nécessaire. La lune est très lumineuse et facilement photographiable à mains nues.

2. La prise de vue

  1. Comme d’habitude, même si vous n’êtes pas encore un pro du post-traitement prenez vos photos en RAW. Ce format garde toutes les informations colorimétriques de l’image. Il permet notamment de retoucher la balance des blancs une fois la photo prise.
  2. Réglez votre sensibilité ISO au minimum (souvent 100 ou 200).
  3. Utilisez le mode A, priorité à l’ouverture. Les objectifs ont souvent des valeurs de diaphragme pour lesquelles la qualité des images est optimale (piqué, distorsion) réglez donc votre diaph à cette valeur. Si vous ne savez pas, f/8 est une bonne valeur.
  4. Un point important, si ce n’est le plus important, passez en mode de mesure spot. Pour les novices: sur reflex (peut être sur bridge aussi, je ne connais pas) vous pouvez choisir trois modes de mesures. Matricielle, pondéré et spot. Je ne vais pas détailler dans cet article les différences entre ces 3 modes. Ceci dit le mode spot va permettre de mesurer l’exposition sur une toute petite zone de l’image. Vous cadrerez donc la lune sur le point centrale de votre collimateur, la mesure d’exposition sera ainsi faite sur la lune et ignorera totalement l’obscurité du ciel autour.
  5. Faites la mise au point en manuel si l’autofocus ne s’en sort pas.
  6. Si la mesure est correctement faite l’appareil doit vous suggérer des vitesses d’obturations autour de 1/250s.

Je ne le répéterais jamais assez, l’avantage du numérique est que vous pouvez visualiser vos photos instantanément et recommencer. Faite varier votre ouverture ou votre exposition si la photo ne vous convient pas. Vous pouvez ensuite varier vos clichés en essayant d’inclure des éléments dans votre photo comme sur ma photo « fly me to the moon« .



Alors, que donnent vos premiers essais?


20 thoughts on “Astuces et conseils pour réussir à photographier la Lune

  1. Ping : Rendez-vous ce dimanche pour la plus grande lune de l’année. | ISFmag Votre web magazine photo algerien
  2. Bonjour,
    J’ai essayé avant-hier, mais en mode « Priorité à l’ouverture » mon appareil a calculé 20″ » de prise. J’ai l’impression qu’il ne capte pas beaucoup de lumière. Je suis pourtant en mesure spot.
    J’ai un Canon EOS 600D + 100-400mm. D’ailleurs si je ne bloque pas l’ISO à 100 ou 200 il me la monte à 3200 (au max quoi).
    Avez-vous une explication?

    Deuxième question: si je veut prendre la lune avec quelques nuages environnant pour le cadre (qui ressortent bien à proximité de la lune grâce à son rayonnement), les paramètres sont-ils différents? (je suppose que oui 🙂 ).
    Cdt,
    Loïc

  3. Bonjour Loïc,

    Il y a en effet un soucis, si vous êtes certain d’être en mesure spot et que la lune est un minimum lumineuse vous ne devriez pas manquer de lumière. Attention à bien centrer la lune sur le point de mesure. La mesure Spot calcule la luminosité sur le point centrale du viseur, il faut donc bien centrer la lune.

    Deuxième réponse : L’appareil aura du mal à exposer correctement la lune, très lumineuse, avec un ciel très sombre. J’imagine que ce genre de photo peut se faire de jour, quand le ciel est plus clair et que l’on voit la lune…

    Tomsc

    1. Merci pour cette rapidité de réponse.
      J’ai bloqué le collimateur central en plus de la mesure spot pour bien pouvoir choisir la MAP donc je pense que de ce côté là c’est bon. Je ferais d’autres essais pour voir dans ce cas, ce besoin de lumière est bizarre (je peu tester en mode manuel et bloquer tout les paramètres, ou bien en mode A faire une correction de l’exposition peut-être).
      Pour la deuxième réponse oui effectivement ça me semblait compliqué, les nuages sombres se voyaient grâce aux bords qui ressortaient avec la lumière de la lune, mais pour prendre le tout je ne voyais pas comment faire surtout avec le ciel noir.
      Loïc

      1. Pour la map, le mieux est de passer en manuel et de la régler à l’infinie. Cela évite toute map foireuse… Vérifiez bien tous les réglages et réessayez, vous devriez y arriver!
        A bientôt sur le blog 😉

        1. J’ai refais les test ce matin vers 6h30. J’ai du mettre soit 200 ISO soit appliqué une correction, et l’appareil me calculait alors effectivement 1/200 à 1/250ème.
          A main levé à 400mm c’est pas évident d’avoir quelque chose de très net, mais sur le nombre de prise il y en a quelques unes de passables, en voici une : https://500px.com/photo/86399585/the-moon-by-lo%C3%AFc-vincent
          Merci pour vos conseils, je testerais une pleine lune avec un monopod quand ce sera possible 🙂
          Loïc

  4. Éclipse totale et super Lune : le rarissime duo du 28 septembre.
    Des conseils particuliers pour la capturer dans ses changements de couleurs?

    Nikon D60 avec un 300mm

  5. Bonjour David,

    je n’ai jamais eu l’occasion de photographier ce phénomène. Il faudra peut etre prévoir le fait que la lune soit moins lumineuse que d’habitude et de ce fait utiliser un trépied.

    A bientot et bonnes photos 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *