Comment réussir la photo de nuit

J’ai décidé, suite à une récente sortie photo de nuit dans Paris, de faire un article sur le sujet afin de délivrer quelques conseils et astuces pour réussir vos photos de nuit. Encore une fois ces conseils ne sont pas exhaustifs. Je ne fais que transmettre les techniques qui m’ont permis de réaliser ma série de photo de Paris la nuit. N’hésitez pas à compléter cet article en le commentant! 🙂

assemblée nationale, paris la nuit
Photo © Thomas C. 

1. Le lieu ou le parcours photo


Avant de sortir prendre vos photos deux solutions s’offrent à vous. Soit vous allez dans Paris sans lieu définis et vous « shootez » à l’instinct. Soit vous préférez préparer votre parcours. Si vous êtes dans ce cas là je vous propose un parcours intéressant de quelques kilomètres qui permet de voir un bon nombre de monuments. (Il s’agit du parcours que j’ai fais pour réaliser ma série de photo « Paris la nuit« ). C’est une boucle avec comme point de départ et d’arrivée les Invalides. Ce trajet vous permettra de faire des photos de ponts dont l’un des plus beaux : le pont Alexandre III. Vous passerez par la Concorde, la Madeleine, l’Opéra, la place Vendôme puis retour à la Concorde et aux Invalides en passant par le pont de la Concorde ce qui vous offrira un point de vue magnifique sur le pont Alexandre III et le Grand Palais.
trajet photo paris de nuit
Parcours photo, Paris de nuit


2. Préparez votre matériel


L’élément indispensable, après l’appareil photo, est le trépied! Nous verrons que la vitesse d’obturation est très lente ainsi pour éviter le flou de bouger le trépied est l’accessoire indispensable. Les autres moyens de stabilisations comme les gorillapods peuvent s’avérer plus pratique à transporter mais vous ne pourrez pas vous poser réellement partout (je parle en connaissance de cause…).

Pour les objectifs vous avez libre choix… Prenez votre objectif qui à le meilleur piqué. L’ouverture n’est pas très importante puisque pour les photos de paysages la nuit nous fermeront le diaphragme. Choisissez en revanche une plage de focale intéressante, du grand angle (ex : 10 mm) au 80mm. Si vous ne possédez pas de grand angle : pas de panique, les panoramas sont possibles en assemblant les photos en post-traitement avec un logiciel comme AutoPanoEnfin, pensez à ajouter un pare soleil aux objectifs pour éviter les reflets lumineux

3. La technique photo


Habituellement, vous entendrez qu’il convient également d’utiliser une télécommande pour éviter le bouger lors du déclenchement. Dans mon cas, ne disposant pas de télécommande, je me suis simplement contenté de relever le miroir. Si votre appareil ne dispose pas de cette fonction vous pouvez également utiliser le retardateur qui évite de faire bouger l’appareil lors du déclenchement… La sensibilité ISO est réglée sur la valeur minimum soit 200 sur mon D300s. Il ne reste plus qu’à déclencher et trouver le bon rapport entre vitesse et ouverture…

Plus vous fermerez le diaphragme (f/11 ; f/16 …) plus vous devrez bien entendu utiliser des vitesses lentes (de 3 secondes à plus de 30 secondes parfois). Vous obtiendrez également un effet de scintillement sur les lumières de la ville.

tours eiffel, paris la nuit
Photo © Thomas C. 


Le tout est bien sure monté sur un trépied. La vitesse d’obturation est tellement lente que le moindre déplacement de l’objectif se ressentirait sur la photo et tout serait flou…


Si vous avez la moindre question ou remarque, n’hésitez pas à laisser un commentaire. Bonnes photos et à bientôt 😉



11 thoughts on “Comment réussir la photo de nuit

  1. Hello,

    J'ajouterai dans les coins à voir sur Paris.. Le quartier de Montmartre avec le sacré coeur et ses rues pavées qui vaut le détour. L'inconvénient c'est qu'en journée il y a du monde et de nuit il vaut mieux ne pas être seul…

    Pour les très longues expositions sur un paysage très peu lumineux il peut aussi être utile d'utiliser le mode BULB pour les possesseurs de réflex. C'est un mode où l'ouverture de l'objectif est contrôlé manuellement par le temps de pression du déclencheur. 😉

    Bonne continuation pour le site!

  2. Hello,

    Effectivement c'est un quartier sympa. Tu as raison pour le mode Bulb, cela vaut pour les poses de plus de 30s (valeur maxi en mode S) en revanche une télécommande est peut être conseillée pour éviter le flou de bouger lors du maintient du bouton… Je n'ai jamais essayé sur mon boitier (D300S) mais peut y a t'il un moyen d'utiliser une pose longue par deux pressions? Une pour ouvrir le miroir, une pour le fermer?

    Merci pour ton passage 😉

  3. Attention aux droits à l'image. La tour Eiffel n'est pas libre de droit la nuit. C'est aberrant, mais c'est vrai. Il faut l'autorisation de la société qui gère la TE pour l'utiliser.

  4. Oui j'ai entendu ça récemment, plus précisément c'est la société qui gère les éclairages qui interdis ça. Mais quand elle n'est pas le sujet principal sur la photo? Par exemple, sur la photo de l'article le sujet principal est le Pont Alexandre III ! 🙂

  5. Pour la Tour Eiffel, sauf erreur, Il faut l'autorisation de la société exploitante si les clichés sont destinés à une utilisation marchande. Si c'est juste pour exposer sur ton site internet ou pour faire un tirage prrivé cela ne pose pas de problème. Je schématise un peu et le texte de loi doit être plus précis mais c'est l'idée.

  6. Bonjour,

    Je découvre votre site qui est une mine d'or. J'ai prise quelques photos de nuit si vous pouviez me donner votre avis d'oeil expert cela serait vraiment très sympa de votre part.
    Merci

  7. Bonsoir Flo,

    Expert est un bien grand mot, mais je peux vous donner mon avis 😉

    Tout d’abord, il est difficile de commenter vos photos sans numéro pour les nommer, mais ce que je peux dire en général c'est qu'il y en a quelques unes de bonnes. Par exemple la photo du pont est un très bon début. Attention tout de même à ne pas exposer trop longtemps au risque de cramer les lumières blanches. Attention aussi à la penchitude! :p Beaucoup de vos photos penchent… Certaines compositions me plaisent plus que d'autres. C'est le cas du pont, de la fontaine (fontaine.jpg) et de la rue passante avec un effet flou sur les piétons. Il faut travailler tout ça (cadrage, expositions et composition) mais je vois que vous n'hésitez pas à expérimenter des effets et c'est bien! Si vous souhaitez plus de détails sur une photo en particulier n’hésitez pas à la poster dans le forum critique de chassimage. J’en fais partie et vous obtiendrez beaucoup de commentaires constructifs. N’oubliez pas pour autant le blog !! 🙂

    Au plaisir de vous recroiser sur le blog .

    Tomsc

  8. Bonjour Tomsc,

    j'espère que ça ne dérange pas que je commente sur un article aussi vieux. Néanmoins très intéressant.
    J'aime beaucoup l'idée de se fixer un parcours à l'avance et plus généralement de préparer sa mission photo. Pour moi c'est le meilleur moyen de ne pas se décourage si il se met à tomber quelques gouttes…

  9. Bonjour à tous, je suis en train de préparer mes voyages à Paris le mois prochain. En ce moment, aussi à la recherche d’idée pour que j’aie des séjours inoubliables, j’en profiterai bien sur pour prendre des photos, merci pour vos astuces, c’est sympa !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *