La profondeur de champ étendue (Focus Stacking)

Voilà une technique photo que j’avais envie de vous faire partager. Vous avez peut-être déjà entendu parler de Focus Stacking (Empilage de focus) ou d’Extended depth of field (Profondeur de champ étendue). Cette méthode consiste à superposer plusieurs photos prises avec des MAP (mise au point) légèrement décalées.



Cette méthode peut donner des résultats magnifiques et très naturels. Au contraire si vous effectuez les différentes MAP sur des plans très éloignés ces derniers seront espacés par des zones de flous et plusieurs plans focaux se retrouveraient dans une photo! Les règles sur la profondeur de champ sont alors totalement bouleversées…
 

Le focus stacking fonctionne très bien en macrophotographie et permet d’avoir une plus grande profondeur de champ tout en gardant un diaphragme très petit pour gagner un maximum de luminosité. Cela évite donc de monter en ISO pour rattraper un manque de lumière à diaphragme très fermé.

On garde également un piqué exceptionnel sur tout le plan focal à condition de photographier au diaphragme pour lequel votre objectif donne de meilleurs résultats. Cette technique reste cependant assez compliquée en macrophotographie d’insecte puisqu’on a pas toujours le temps de prendre plusieurs photos en décalant la MAP avant que la bestiole ne s’en aille… L’idéale pour tout les autres sujets serait d’utiliser un rail micrométrique du type Manfrotto 357.

 
Photos LordV
 
Si vous souhaitez vous essayer au focus stacking voici une sélection de logiciel permettant l’assemblage de vos photos :
Enfin si vous avez la chance de posséder Photoshop vous savez que tout est possible avec ce soft! :) Je ne vais pas réinventer la poudre, voici une petite vidéo qui explique très bien l’empilement de vos photos.
 

Pour finir, je vous invite à découvrir la galerie photo de Kev Vincent sur le focus stacking.

Alors connaissiez vous cette méthode? Qu’en pensez vous?


Bonnes photos et à bientôt . ;)

 

6 commentaires sur “La profondeur de champ étendue (Focus Stacking)

  1. Jean69 dit :

    Je ne connaissez pas cette technique, je serais curieux de savoir comment s'y prennent les personnes qui l'utilise sur des insectes vivants…

    A plus,

  2. Tomsc dit :

    Effectivement, je n'ai jamais essayé mais certaines photos sont à couper le souffle…

  3. Je commence à m'y mettre et je dois dire que c'est bluffant. Voyez ces exemples de ma création :
    http://www.flickr.com/photos/computerhotline/5790447934/

    http://www.flickr.com/photos/computerhotline/5794340306/

  4. Tomsc dit :

    Ca marche bien ;) Bien pour s’entraîner les sujets, mais maintenant faut passer aux insectes ;)

  5. l'oeil64 dit :

    je découvre moi même cette technique aperçu sur des racines et des ailes le 14.11.2012, je dois dire que je suis époustouflé par le résultat.il ne me reste plus qu’a apprendre et essayer de mettre en pratique.
    super blog à garder sous le coude!! merci encore

  6. tomsc dit :

    Intéressant, je n’ai pas vu cette émission du 14.11.2012, je vais essayer de la regarder. Bon courage pour la mise en pratique ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>